Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Vous êtes nombreux à me poser des tas de questions via les réseaux sociaux ou via ma page contact, et je vous avoue que je n’ai pas toujours le temps de vous répondre correctement… J’ai donc décidé de créer cette « FAQ » pour les questions générales que l’on me pose le plus souvent. 

⇒ Quel est ton parcours ? Comment as-tu commencé ton blog ?

Je suis née dans un petit village de l’est des Vosges, où la grisaille et la pluie obscurcissait le ciel bien trop souvent. Un climat difficile à supporter pour une petite fille solitaire, qui aimait vivre dehors au contact de la nature et des animaux. Les voyages ont très vite fait partie de ma vie puisque mes parents m’envoyait prendre l’avion toute seule, afin de passer du temps avec ma famille, en Corse. Je prenais donc l’avion seule de temps en temps (pendant les grandes vacances scolaire), accompagnée des gentilles hôtesses de l’air, qui s’occupent des enfants mineurs non-accompagnés. Ensuite, c’est à l’âge de 9 ans que j’ai pu vivre mon premier grand voyage à l’étranger, avec deux semaines de vacances en Martinique avec mes parents. Un voyage qui m’a bouleversé, avec un retour « à la réalité » bien douloureux. J’ai compris ce jour-là, en rentrant sous la grisaille de l’aéroport Charles de Gaulle, que mes envies d’évasions devraient tôt ou tard êtres assouvies.

Plusieurs années plus tard, c’est une opportunité de stage durant mes études qui m’a embarqué dans un voyage inoubliable de 3 trois en Thaïlande. J’ai travaillé et vécu avec des thaïs pendant ce séjour, et ça m’a beaucoup marqué. Une expérience qui m’a conforté dans l’idée que les voyages sont primordiaux dans la vie, et qu’il était très intéressant et important de découvrir d’autres Cultures afin de mieux se connaître soi-même et de s’épanouir.

J’ai eu un bac général série S à 18 ans, et j’ai pris mon indépendance très rapidement, en partant de chez mes parents à 18 ans pour vivre dans le sud de la France et y faire mes études. Un master en « Information 1 Communication » en poche 5 ans plus tard, j’ai commencé à travailler en tant que « Community Manager » dans une PME locale. J’ai conservé ce job durant deux ans, mais avec un malaise constante, celui d’un « métro-boulot-dodo » littéralement insupportable pour moi. J’ai créé mon blog voyage L’Oiseau Rose durant ces années, un peu comme un exutoire. J’avais envie de partager mes photos de voyage, essentiellement. Puis j’ai vite commencer à rédiger des conseils pour les autres voyageurs. Ces conseils qui ont rapidement trouvés un public, et j’ai décidé de partir en « tour du monde » sur un coup de tête.

J’ai donc quitté mon job, vendu mon appartement et je suis partie à l’aventure autour du monde pendant plus d’un an.

Je n’étais pas seule durant ce voyage, mon homme (que j’aime appeler Monsieur L’Oiseau Rose – mais qui se nomme en réalité Steven) m’a suivi dans cette belle aventure. A ce moment-là, le blog à pris de plus en plus d’importance, autant pour moi que pour le public qui me suivait…

Il faut savoir que je tiens ce blog depuis 2012 et il a énormément évolué depuis, tant au niveau du design que du contenu. Néanmoins, j’ai gardé mes deux grands sujets de prédilections de base : les carnets de voyage et les conseils aux voyageurs.


⇒ Comment fais-tu pour voyager autant ? As-tu un boulot pour financer tous ces voyages ?

Voyager, c’est pour moi bien plus qu’une passion, c’est un mode de vie ! C’est-à-dire que mon principal loisir, c’est le voyage… L’argent que j’ai pu mettre de côté en travaillant, je l’ai utilisé pour faire mon tour du monde (pour en savoir plus à ce sujet, voir l’article « budget de mon tour du monde »). En rentrant de voyage, je gagnais déjà un peu d’argent avec mon blog et j’ai décidé de ne pas reprendre un travail « classique » et d’essayer de développer mon propre business. Monsieur L’Oiseau Rose, quant à lui, à repris son travaille de développeur informatique. Je suis toujours dans une optique de développement et j’essaye de vivre de mon blog. Bien évidemment, quand on est entrepreneur et que l’on travaille dans le domaine du Web, il est difficile d’avoir un salaire fixe. Les contrats sont plus ou moins nombreux d’un mois sur l’autre et il faut sans cesse se battre pour gagner sa vie. Néanmoins je ne regrette absolument pas mon choix pour le moment car rien ne vaut la liberté d’être son propre patron et rien n’est aussi gratifiant que de gagner sa vie par ses propres moyens, en vivant de sa passion.


Aussi, il faut savoir que certains modes de voyages permettent de partir plus souvent et plus longtemps. Je recherche toujours des billets d’avions pas chers, je ne réserve jamais d’hôtels luxueux, sur place je me déplace la plupart de temps en transport en commun, et j’aime voyager un peu à la « roots » : un sac à dos sur le dos et rien de prévu ! C’est le meilleur moyen de voyager à moindres frais et donc, de pouvoir partir beaucoup plus souvent.

⇒ Comment gagne-t-on de l'argent avec un blog ? Comment trouves-tu tes partenariats ?

 

Il y a différents moyens de gagner de l’argent sur Internet, et les méthodes peuvent varier d’un blog à un autre, selon sa thématique. Mon blog étant dédié aux voyages, mes partenaires sont axés sur la même thématique : Offices du Tourisme, Agences de Voyage, Produits dédiés aux voyageurs, Sociétés de Transports, d’Hôtels, etc

Il est extrêmement important de travailler avec des partenaires qui partagent les mêmes valeurs que celles véhiculées sur le blog, afin de respecter scrupuleusement sa ligne éditoriale.

Il est donc possible de gagner de l’argent en faisant la promotion d’une destination, d’un service, d’un produit, par le biais d’articles ou de publications sur les réseaux sociaux. L’affiliation est une deuxième source de revenu possible. Cela consiste à placer un lien vers un service et de récupérer un pourcentage sur la vente de celui-ci (en sachant que le lecteur ne paye pas le service plus cher pour autant). Il est également possible de vendre du contenu (photos / vidéos / rédaction d’article) pour d’autres plateformes. Certains blogueurs proposent également des « guides » à la vente. Vous l’aurez compris, les méthodes pour gagner de l’argent avec un blog sont variées, et vont surtout dépendre de votre lectorat et de vos capacités.

Il y a plusieurs manières de trouver des partenaires, en prospectant par email ou par le biais des salons dédiés au Tourisme par exemple. Mais la plupart du temps, ce sont les partenaires qui me contactent directement afin d’effectuer une promotion. Afin d’intéresser de possibles partenaires, il faut un blog qualitatif et une bonne audience (ce qui se construit avec le temps).


⇒ Quel matériel photo utilises-tu ? Est-ce que tu retouche tes images ? Avec quel logiciel ?

J’aime faire des photos depuis toute petite, et c’est une passion qui a même précédé celle du voyage. J’ai utilisé de nombreux appareils photo, du bridge au reflex en passant par l’hybride. J’ai également un polaroid Fujifilm Instax que j’adore ! J’aime partir en voyage avec un hybride car l’encombrement est vraiment limité avec ce type d’appareils photo. Mais j’aime également le rendu des appareils photos Reflex et je ne pourrais pas me passer de mon Nikon. Et je possède une large gamme d’objectifs (du zoom à la focale fixe), que j’utilise en fonction des situations et du rendu que je souhaite obtenir.

Je retouche toujours mes photos, et c’est le logiciel Adobe Lightroom que je préfère. Il me permet de traiter mes fichers « Raw » rapidement et efficacement. L’ensemble de mes retouches concerne uniquement le contraste, la luminosité et la colorimétrie des photos, je ne modifie jamais une image (suppression d’un décor par exemple).

⇒ Qui te prend en photo quand tu voyages ?

Bien que je sois passionnée par l’image et la photo, il est bien difficile de se prendre en photo soi-même. Il m’est arrivé de le faire, en mettant l’appareil photo sur un trépied et en courant prendre la pose le temps que le retardateur se déclenche mais c’est une véritable galère. Du coup c’est Monsieur L’Oiseau Rose qui s’y colle la plupart du temps ! Je lui explique le cadrage que je souhaite, j’effectue les réglages en amont et le tour est joué. C’était assez difficile au tout début car le rendu n’était pas vraiment satisfaisant pour moi, mais avec du temps et de la persévérance, il sait parfaitement ce que je recherche et l’on met beaucoup moins à réaliser nos images. C’est un peu « l’homme de l’ombre » de ce blog mais il m’est totalement indispensable, que ça soit dans ma vie de tous les jours que pour la réalisation des photos.

⇒ Quand tu ne voyages pas, comment sont organisées tes journées ?

Quand je ne voyage pas, je suis bien souvent enfermée dans ma « grotte » à bosser sur le blog. Le matin est consacré à mes mails, car je dois répondre à de nombreuses demandes et questions (j’ai d’ailleurs créé cette FAQ pour désengorger un peu tout ça). Ensuite, quand je dois rédiger un article, il y a un gros travaille de rédaction et je dois également retoucher de nombreuses photos pour les illustrations. J’aime aussi améliorer le design du blog et créer de nouvelles rubriques régulièrement, afin de vous proposer un contenu toujours plus riche. Une autre activité qui me prend également beaucoup de temps, ce sont les publications sur mes réseaux sociaux. Cliquer sur « publier » est plutôt rapide, certes, mais je tiens à tenir une ligne éditoriale cohérente et à garder un certain niveau de qualité, alors c’est parfois un « casse-tête » pour choisir une photo à publier sur mon compte Instagram ou Facebook (d’ailleurs si vous ne me suivez pas encore sur les réseaux, vous savez ce qui vous restes à faire !)

En dehors de mon travail sur le blog et quand je suis en France, j’aime énormément faire de belles randonnées. J’ai vraiment besoin d’être en contact avec la nature de manière régulière pour me sentir bien. Je vais également régulièrement à la salle de sport !

Si vous avez d’autres questions que je n’aurai pas déjà traité ici, vous pouvez m’envoyer un mail via ma page contact.  Sachez toutefois qu’en raison du grand nombre de mails que je reçois, je ne pourrais pas vous aider individuellement dans la préparation de votre futur voyage ou dans la création de votre blog.